CyberBeans

Info

Titre :
CyberBeans
Cycle :
The Early Trilogy [1]
Genre :
Duo
Date de création :
1998
Durée :
30'
MISE EN SCENE & CHOREGRAPHIE
Mauro Paccagnella
DANSE & INTERPRETATION
Mauro Paccagnella (I), Didier Casamitjana (F)
MUSIQUE ORIGINALE
Didier Casamitjana (F)
VIDEO
Joz Deconinck (B)
CREATION LUMIERE
Florence Richard (F)
PRODUCTION
Wooshing Machine
COPRODUCTION
Les Halles de Schaerbeek - Bruxelles
L'association entre le chorégraphe Mauro Paccagnella et le musicien Didier Casamitjana donne naissance à une pièce teintée d'humour noir, aux allures d'En attendant Godot d'un futur déglingué: "Cyber Beans".
Dans un cyberespace inconnu, nos héros errent sans fin. La musique et la danse naissent d'un même élan. Les rôles se confondent, les gestes se rejoignent, les sons naissent de manière inattendue : dés à coudre frottés sur le sol, matières diverses bousculées, frappées, griffées, caressées, ...
Un univers sans concessions, mais ouvert. Noir mais drôle. Étrange mais proche. Un regard, une vision. L'envers du commercial cyberespace; pauvre, héroïque, banal et fascinatoire.


CyberBeans - PRIX CHOREGRAPHIQUE SACD 1998
CyberBeans : Prix Chorégraphique SACD 1998
Peut-être est-ce à travers l'impureté des genres et le mélange des registres que s'élaborent aujourd'hui les nouveaux langages susceptibles de régénérer les arts de la scène...
Tentative d'opérer des rapprochements, des collusions, des échanges dynamiques entre danse, théâtre, musique, arts plastiques... Explorations de domaines peu ou mal balisés, des zones hybrides où la personnalité du créateur comme du spectateur est libre de voyager à sa guise en bousculant les frontières et en se fixant ses propres défis, particuliers et inimitables.
La recherche actuelle, c'est à travers ces enjeux-là qu'elle est la plus en prise avec les incertitudes et les demandes de nos sociétés. C'est dans cette voie qui se profile Cyberbeans : le spectacle est né de la rencontre d'artistes singuliers : un chorégraphe et danseur (Mauro Paccagnella), un musicien compositeur (Didier Casamitjana), un vidéaste (Joz Deconinck) et une éclairagiste (Florence Richard).
Sa réussite tiens à l'intime fusion des langages qui se confrontent et se surimpriment, et perturbent joyeusement nos perceptions. Et puis, surtout, l'univers! Sans concessions, mais ouvert. Noir mais drôle.Étrange mais proche. Un regard, une vision. L'idée que l'inévitable et commercial cyberspace a aussi son envers, et que celui-ci est pauvre, héroïque, banal et fascinatoire.
Dans un sémillant parcours de sons et de gestes, deux réels beans croisent une vache virtuelle... Et la vache est tout sauf molle, elle est tendue telle une peau de tambour où frappe un bean, et le pis n'est pas loin, gonflé comme un gant de cuisine qui coiffe le chef du second bean tandis qu'un troisième y projette comme au cinéma des images de beans.
Un acte de création, une façon d'être en scène, dans l'humour, l'invention et la présence.
Patrick Bonté
En lire + En lire –

Vidéo

Dates de tournée

8-9 septembre 2000 - Teatri di Vita - Bologna (I)
7-12 mars 2000 - Chapelle des Brigittines - Bruxelles (B)
21 janvier 1999 - Periscopio - Abano Terme (I)
11 décembre 1998 - Univers Particuliers – L'envers - Bruxelles (B)
24 et 25 août 1998 - Festival Bellone Brigittines - Bruxelles (B)
20 et 21 mars 1998 - Chapelle des Brigittines - Bruxelles (B)

Revue de presse

LE SOIR
Poursuivant le travail avec un autre élément du groupe Un Oeuf is Un Oeuf, Joz Deconinck (vidéaste et manipulateur d'images), Mauro Paccagnella s'adjoignait un nouveau complice en la personne du musicien Didier Casamitjana. Une association parfaite donnant naissance à une pièce teintée d'humour noir, aux allures d"En attendant Godot" d'un futur déglingué: "Cyber Beans".
Dans un cyberespace inconnu, nos héros errent sans fin. La musique et la danse naissent d'un même élan. Les rôles se confondent, les gestes se rejoignent, les sons naissent de manière inattendue: dés à coudre frottés sur le sol, matières diverses bousculées, frappées, griffées, caressées,...
Les personnalités s'affrontent dans un jeu de pouvoir où l'on ne sait jamais qui est vraiment le maître ou l'esclave. Qui sont-ils, où vont-ils, qu'attendent-ils, ces personnages hallucinés faisant apparaître sous nos yeux des vaches virtuelles et d'autres créatures drôles et bizarres? Mystère. Ils disparaîtront comme ils sont venus, dans le cyberespace de leurs délire.
Fascinant, poétique, plein d'un humour décalé et novateur, "Cyber Beans" s'affirmait d'emblée comme un petit bijou. Défraicheur de nouvelles pistes. Un coup de maître.
J.M.Wynants - Le Soir
a Télécharger l'ensemble de la revue de presse

Fiche Technique

a CyberBeans