Bloom Studio #1

Info

Titre :
Bloom Studio #1
Cycle :
Conti Sparsi [1]
Genre :
Solo
Date de création :
2013
Durée :
20'
MISE EN SCENE & CHOREGRAPHIE
Mauro Paccagnella
DANSE & INTERPRETATION
Lisa Gunstone
CREATION SONORE
Vincent Epplay
CREATION LUMIERE & REGIE
Simon Stenmans
COSTUMES
Lieve Meeussen
REGARD EXTERIEUR
Claire Croizé
PRODUCTION
Wooshing Machine
COPRODUCTION - Les Brigittines, Bruxelles
AVEC LE SOUTIEN DE
Ministère de la Fédération Wallonie Bruxelles (Service de la Danse), SACD, WBI, WBTD
Bloom - Studio #1 est une trajectoire fictionnelle, un enchaînement de chemins immobiles d'une femme anglaise englobée dans un volume d'air et de lumière.

Bloom - Studio #1 est la tentative d'une femme de mesurer son propre geste dans un espace défini dans l'espoir de conquérir une place conviviale et possible.

Bloom - Studio #1 est le premier studio d'une série de tableaux dansés que le chorégraphe Mauro Paccagnella met en scène avec une série d'interprètes de différents horizons artistiques pour questionner les états contemporains de désordre dans un jeu de rencontre ouvert, non-violent mais incisif.
BLOOM - STUDIO #1
Bloom est une floraison, un épanouissement.
Bloom est l'élan d'un geste qui se dévoile dans un espace en noir et blanc, intime et sensible.
Bloom est la ligne de démarcation entre un désir d'épanouissement et un inéluctable état d'abandon.
Bloom est la prise de parole d'une "femme anglaise sous influence" à la recherche d'équilibre et de justesse.

UN ESPACE SCENIQUE DEPOUILLE
Un carré blanc de 4 mètres sur 4 est dessiné sur un tapis de danse noir à l'intérieur d'un cadre de scène dépouillé.
Une lumière blanche définit le volume de l'espace de jeu, à 5 mètres d'hauteur.
L'action chorégraphique interagit avec le volume de lumière dans un jeu simple et essentiel de contrastes en noir et blanc, de pleins et de vides.
Le volume apparaît à la fois comme une chambre vide, une cour intérieure, un espace délaissé ou un écran de cinéma renversé.
Le "volume" d'un corps féminin en mouvement se confronte avec la fixité d'un "volume" de lumière pour retrouver un équilibre formel et émotionnel franc et direct.
Il n'est pas question d'un acte d'isolement, mais d'un dialogue intime entre un corps partagé dans un espace plein et un espace en négatif.
Le jeu sur scène se définit par les différentes possibilités d'interaction d'un corps féminin avec le volume donné et son désir de "se laisser voir dans son état de blooming".

UNE CHOREGRAPHIE EN 10 TABLEAUX
La chorégraphie se développe sur 10 tableaux :
1. Little measuring – mesurer l'espace
2. Skipping – traverser les volumes
3. Big measuring – vérifier le volume
4. Blooming – résonner (à l'extérieur)
5. Melting – s'abandonner (à l'intérieur)
6. Halfway – vérifier la mi-hauteur
7. Crawling – ramper au sol
8. Half in, half out – frotter les bords
9. Breaking borders – casser le volume
10. Finale – vérifier la hauteur et resserrer la distance

La danse de Lisa Gunstone se place dans un jeu de confrontation entre les volumes de l'espace donné et ceux des extrémités de son propre corps.
Son corps évolue dans une variation chromatique constante, opposant des gestes aux amplitudes éclatées à des formes partiellement abouties.
Ouverte, décalée et sensible, la danse de Lisa se révèle au public dans son humour typiquement "british" et elle exhorte un regard parfois indulgent, parfois complice.
Sa parole dansée exploite la grandeur d'un élan et elle la confronte à un geste non fini, comme une pensée isolée qui questionne sa propre justesse.
Le solo est accompagné par un espace sonore créé par le compositeur français Vincent Epplay, où le jeu suggestif entre musique d'ambiance et musique concrète suggère des états intimes quotidiens et évoque des espaces oniriques et cinématographiques.
En lire + En lire –

Vidéo

Dates de tournée

24 & 26 Mars 2012 - Festival In Movement, Les Brigittines, Bruxelles (B) - work in progress
6 & 7 Juin 2012 - Grand Studio, Bruxelles (B) - showing
24 & 25 Février 2013 - Hivernales d'Avignon, Théâtre des Doms, Avignon (F) - Première
23 Août 2013 - August Dance Festival, Tallinn (EST)
13 Novembre 2013 - Biennale de Charleroi/Danses, Charleroi (B)
31 Janvier-1er Février 2014 - Centre Wallonie Bruxelles, Paris (F)
5 Février 2014 - Festival Virus, CC De Spil, Roeselare (B)
8 Février 2014 - Objectif Danse 7, La Raffinerie, Bruxelles (B)
18 & 19 Mars 2014 - Festival In Movement, Les Brigittines, Bruxelles (B)